A chaque âge son traitement

Selon l'âge du patient, le parcours de soin sera différent.

Avant 7 ans


Si le visage de l’enfant en vue de face est asymétrique, si l’enfant mord d’un seul côté “à l’envers” (les dents inférieures à l’extérieur des dents supérieures). Il s’agit d’un des rares “traitement d’urgence” en orthodontie, réalisable sans problème dès l’âge de 5 ans. Attention, cette étape ne remplace pas les phases d’interception suivantes. Tous les autres problèmes peuvent attendre afin de ne pas envisager un traitement (beaucoup) trop long.

 

A 7 ans


C’est l’âge recommandé par l’Association Américaine d’Orthodontie. Les indications sont essentiellement orthopédiques, le plus souvent en largeur, mais aussi en cas de menton “en galoche”. En cas de problème ORL ou d’important décalage squelettique cette approche précoce reste utile, sinon il vaut mieux attendre 9 ans. Les objectifs?

Expansion de la mâchoire supérieure en cas de besoin.

Correction précoce des “prognathies” (Classes 3)

Alignement dentaire antérieur et gain de place pour ne pas devoir extraire plus tard.

Rééducation de la respiration et de la déglutition.

 

Entre 9 et 10 ans


C’est l’âge idéal pour une “interception” alliant maximum de bénéfices et minimun de contraintes. En cas de doute, c’est à cet âge qu’il faut montrer son enfant à un orthodontiste pour un dépistage. Il pourra en cas de besoin bénéficier d’une première étape très allégée, avec les mêmes objectifs décrits à l’étape précédente, mais en moins de temps et surtout nettement moins de contraintes. Habituellement 6 à 7 séances étalées sur 1 an vont suffire.

 

Entre 12 et 15 ans


A 13 ans la majorité des patients sont à la fois en possession de toutes leurs dents définitives (hormis les dents de sagesse), et en plein pic de croissance. C’est le moment idéal pour entamer un “traitement complet”, agir à la fois sur un plan orthopédique (la croissance du squelette et les fonctions), et sur l’aspect orthodontique de l’ensemble de la dentition.

 

Après 15 ans


En cas d’emploi correct des moyens techniques actuels, et sauf pathologie particulière, les possibilités orthodontiques sont les mêmes qu’avant 15 ans, et finalement quel que soit l’âge pourvu que la santé parodontale soit bonne. Attention toutefois que les corrections orthopédiques nécessitent de la croissance, et risquent donc après 14/15 ans de devoir être remplacées par un geste chirurgical.

Pourquoi à pathologie égale et avec le même appareillage, 2 patients obtiendront ils des résultats différents dans des temps parfois fort différents?

“Le patient maîtrise la vitesse et la qualité du résultat”.

Eco-responsable et nouvellement installé à Alfortville (94), au 110 rue Véron, le cabinet d'orthodontie du Der Sarkissian prend en charge tous vos besoins en orthodontie enfants, adolescents et adultes qu'il s'agisse de traitements conventionnels par appareils dentaires ou de traitements invisibles à l'aide de gouttières transparentes.