La confiance entre un praticien et son patient

Les consultations médicales peuvent être source d'anxiété chez certains d'entre nous. Le Dr Der Sarkissian, chirurgien-dentiste pratiquant l'orthodontie à Alfortville (94), et son équipe oeuvrent à vous rassurer tout en vous apportant la meilleure qualité de soins orthodontiques.

Les soins orthodontiques ont beaucoup évolué au cours des 20 dernières années, ils sont plus sûrs, plus performants, parfaitement adaptés à votre situation clinique ; la prise en charge de la douleur au cours de la séance et entre les séances a également considérablement évolué et votre praticienne dispose de nombreuses techniques pour rendre la séance de soins la moins inconfortable possible. Découvrez notre approche pour prendre soin de vous et de votre sourire.

La peur : un obstacle à la confiance


Malgré l'évolution des techniques orthodontiques, même si la douleur est aujourd’hui réduite, l’inconscient collectif véhicule encore de nombreux fantasmes au moment de réaliser des soins médicaux. Connaître vos peurs, leur origine permettra à votre dentiste de mieux les anticiper et de les gérer. Les peurs les plus fréquentes sont regroupées en 3 catégories :

  •  Les peurs transgénérationnelles : le patient associe ses troubles dentaires à une fatalité, héritée des générations précédentes. Il a reçu certains préjugés de ses parents, autour de l’héritage bucco-dentaire. Cette perception affective peut en effet bloquer le malade à entreprendre des soins.
  •  Les peurs inconscientes : elles sont souvent véhiculées par les mauvaises expériences des autres. Cette peur véhicule un traumatisme du dentiste, en lien avec la peur de la douleur.
  •  La peur de l’intimité : beaucoup de personnes évitent les soins dentaires par pudeur. Le praticien exerce ses soins dans l’intimité de la bouche. Il y introduit un ensemble d'instruments, plus ou moins effrayant ou bruyant. En cela, une consultation est souvent jugée comme une épreuve.
  •  La peur des microbes : le patient craint la contraction d’une infection nosocomiale au sein du cabinet dentaire. Il s’agit d’une peur irrationnelle, soutenue par des communiqués alarmistes dans les médias.

Rétablir la confiance : une question d’humanité


La relation patient-praticien est une relation qui se construit au fil des consultations et votre bien être est la priorité des équipes du cabinet d'orthodontie du Dr Der Sarkissian. Cependant, il est nécessaire que les interactions soient harmonieuses dès les premiers contacts. La peur est une problématique courante, qu’il est nécessaire de prendre en charge avec douceur et bienveillance. En nous confiant votre santé bucco-dentaire, nous avons pleinement conscience que vous nous accordez votre confiance totale ; c'est pourquoi vous méritez une attention particulière de la part de tout notre personnel.

coeur_avec_dentifrice

Les actions de la clinique 3D pour vous rassurer


Si l’expertise thérapeutique est fondamentale et qu'elle constitue le fondement de notre exercice, nous accordons une attention particulière à inscrire votre traitement et votre prise en charge dans une approche qualitative globale articulée autour des axes suivants :

1 : L’accueil de notre équipe soignante


De la secrétaire médicale au Dr Der Sarkissian en passant par l'assistant(e) dentaire, nous accordons une attention particulière à votre accueil. L'amabilité, le sourire et l'écoute font partie de nos valeurs fondamentales que ce soit lors de vos visites ou lors de vos appels téléphoniques.

Nous tâcherons toujours de vous recevoir dans un délai raisonnable et de tenir compte aux mieux des contraintes de votre planning. En cas d'urgence dentaire, nous vous recevrons dans les meilleurs délais pour vous soulager et gérer votre urgence.

La pédagogie est également un élément clé de la qualité de notre accueil ; notre équipe prendra le temps de vous expliquer le plus clairement et le plus simplement possible les soins à réaliser et les options thérapeutiques envisageables.

Grâce à la mise en place d'une écoute active et attentive, nous vous aiderons à surmonter vos craintes pour vous permettre de réaliser votre traitement orthodontique dans les meilleures conditions possibles.

2 : La qualité de la prestation et le consentement éclairé


Aujourd'hui, la qualité des soins tient autant à la qualité de leur réalisation qu'à la clarté du diagnostic. Notre rôle est de vous expliquer clairement le but et la nature des soins de chaque séance ; nous veillons à vous rassurer et à anticiper vos questionnements. Nous privilégions une communication honnête et entièrement transparente.

A cette fin, nous élaborons un devis détaillé des soins à réaliser et des options thérapeutiques ; vous êtes ainsi maître de vos décisions et en mesure d'apporter votre consentement éclairé à la proposition de soins de votre dentiste. Aucun acte ou traitement ne peut être pratiqué sans votre accord. 

Si votre situation personnelle est complexe, délicate ou difficile, notre rôle de soignants est de créer une démarche personnalisée et de garantir votre accès aux soins dans les meilleures conditions (patient hyper-anxieux, en situation sociale difficile, souffrant d'une maladie chronique...).

3 : Votre satisfaction à long terme et le suivi de votre santé bucco-dentaire


Les informations indispensables à ce suivi sont rassemblées dans votre dossier médical, elles comprennent les éléments suivants :

  • État de santé général et bucco-dentaire,
  • Examens pratiqués (radios...),
  • Traitements envisagés. Conséquences, risques éventuels,
  • Durée et coût de soins,
  • Matériaux utilisés, traçabilité des prothèses.

Votre dossier médical est votre propriété et il vous est toujours accessible pour nous questionner, disposer d'une copie ou encore le transmettre à un autre praticien. En conclusion, une consultation chez l'orthodontiste véhicule encore beaucoup d’appréhension. Contrairement aux autres spécialités médicales, les soins dentaires et orthodontiques présentent un caractère intimidant. En effet, le patient peut ressentir de la vulnérabilité à recevoir des soins dans l’intimité de sa bouche. En instaurant une relation de confiance, le patient accepte de recevoir un vrai suivi régulier. Cette démarche est aussi primordiale pour conserver une dentition saine durablement. Le patient se réapproprie son sourire et réaffirme son capital confiance.



Votre collaboration, un atout pour la réussite de votre traitement orthodontique.


Lors de la pose de l’appareillage, un mode d’emploi sera remis, qui insistera bien sur les recommandations à suivre dès le départ sous peine de grave déception quant au résultat ou à la vitesse de traitement:

- Précautions alimentaires et comportementales.
- Hygiène impeccable.
- Respect des rendez-vous.
- Suivi optimal de la rééducation en cas de besoin.


Du choix des priorités vers la participation puis l’engagement


Passés les premiers jours et une fois l’habitude installée, la majorité des patients et parents constatent que ce n’est effectivement « pas aussi terrible » que ce que bon nombre de patients traités « classiquement » subissent et décrivent.

Lorsqu’on constate des progrès évidents et un inconfort minimal ou inexistant, il est naturel et tentant de souhaiter accélérer. Et pour bon nombre de mouvements, c’est effectivement possible!

Tout commence avec une attitude:

Les patients qui donnent priorité à leur traitement trouvent facilement des rendez-vous qui leur permettent de progresser. Ceux qui demandent systématiquement le mardi à 18h15 ou le samedi après-midi risquent de ne pas progresser aussi vite. Tout est question de priorités. (Les cabinets américains ou anglais fonctionnent de 8 à 17h, il n’est pas anormal d’avoir de temps à autre une absence justifiée, surtout avec très peu de rendez-vous pour chaque traitement).

Vient ensuite la collaboration active:

Lorsque l’évolution du traitement permettra d’envisager le déplacement des dents déjà alignées au sein d’une arcade dentaire ou même en relation entre les deux arcades, l’orthodontiste prescrira des élastiques ou d’autres mécaniques associées dont le patient a la responsabilité; Il doit les mettre de la bonne façon, en quantités suffisantes, et surtout assez longtemps chaque jour.

Des recommandations précises et détaillées seront données, et le cas échéant il y aura une marge de manoeuvres entre une collaboration minimale indispensable, et la possibilité d’en faire (nettement) plus.

Certains patients sont particulièrement déterminés:

Il nous arrive souvent d’être bluffés par les progrès de patient(e)s qui ont « porté leurs élastiques fabuleusement ». Leur définition de « port non social » a été maximaliste, ou ils/elles sont plus ou moins rapidement passés en « configuration de nuit » même (presque) toute la journée! On pense naturellement plutôt à des dames adultes dont il est bien connu que quand elles veulent elles peuvent… Mais ne pas sous-estimer un(e) adolescent(e) décidé(e), et bien sûr les messieurs, surtout lorsqu’on leur parle des résultats des dames

A ce moment, le patient “prend la main” littéralement.

Il a un rôle actif et réellement déterminant quant à la durée de traitement et à la qualité du résultat obtenu.
Faire progresser un traitement se fait en équipe: l’orthodontiste et ses assistantes, mais également le patient.
Si à chaque rendez-vous le praticien peut constater que ses recommandations ont été scrupuleusement suivies, et que dès lors le cas a progressé au maximum, alors il peut adapter son travail et à son tour progresser plus rapidement.

Eco-responsable et nouvellement installé à Alfortville (94), au 110 rue Véron, le cabinet d'orthodontie du Der Sarkissian prend en charge tous vos besoins en orthodontie enfants, adolescents et adultes qu'il s'agisse de traitements conventionnels par appareils dentaires ou de traitements invisibles à l'aide de gouttières transparentes.

En savoir plus