L'orthodontie fonctionelle

A partir de 6 ans, les premières dents définitives de votre enfant commencent à apparaître dans sa bouche et vous pouvez vous interroger sur leur alignement au cours de cette période et leur alignement à long terme. Comme de nombreux autres enfants, il peut être nécessaire que votre enfant porte un appareil orthodontique pour assurer une croissance harmonieuse de son massif facial et un sourire parfait !

L'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire recommande aux enfants de consulter un orthodontiste dès l'âge de sept ans. Chirurgien-dentiste pratiquant l'orthodontie à Alfortville (94), le Dr Der Sarkissian évaluera à ce stade si votre enfant aura besoin un traitement interceptif ou fonctionelle. Moins connu que le fameux appareil métallique des adolescents, vous pouvez vous poser de nombreuses questions : 

  • Quelle est la différence entre un traitement orthodontique précoce et un traitement orthodontique régulier ?
  • Pourquoi mon enfant aurait-il besoin d'un traitement précoce ? 
  • Quels seront les avantages à long terme d'un traitement précoce pour mon enfant ?

Qu'est-ce qu'un traitement orthodontique fonctionnelle pour les enfants ?


Le traitement interceptif, ou traitement fonctionnelle, commence généralement vers l'âge de huit ou neuf ans. Le but de ce traitement est de corriger la croissance de la mâchoire et certains relations problématiques entre les deux (telles la sous-occlusion où les dents de la machôire du haut ne sont pas suffisamment en contact avec celles du bas). Un traitement interceptif vise également à libérer l'espace nécessaire à l'éruption de toutes les dents de votre enfant, permettant ainsi de réduire la probabilité d'une extraction par manque de place à l'avenir.

appareils_dentaires_pour_enfants

Mon enfant a-t-il besoin d'un traitement orthodontique précoce ? 


Au cours de la consultation de dépistage, votre orthodontiste vous interrogera ainsi que votre enfant sur ses habitudes de vie et vos observations : en effet, certains signes sont particulièrement caractéristiques : 

  • la perte précoce ou tardive des dents de lait (votre enfant devrait généralement commencer à perdre ses dents vers l'âge de cinq ans et aura toutes ses dents permanentes vers 13 ans),
  • des difficultés à mâcher et/ou à mordre,
  • votre enfant a tendance à respirer par la bouche, 
  • votre enfant continue de sucer son pouce après l'âge de cinq ans,
  • votre enfant a des problèmes d'élocution, 
  • les dents de votre enfant sont saillantes (les dents du haut et les dents du bas s'éloignent l'une de l'autre),
  • les dents de votre enfant ne s'articulent pas correctement, 
  • la mâchoire de votre enfant se déplace lorsqu'il ouvre ou ferme la bouche,
  •  ses dents antérieures se chevauchet dès l'âge de 7 ou 8 ans.

Les problèmes à l'origine de ces signes ont des origines diverses : une mâchoire trop petite par rapport à la taille des dents de votre enfant ou à l'inverse trop grande ; des habitudes de succion de puce, des éruptions dentaires précoces ou tardives au contraire. Votre orthodontiste vous renseignera davantage à ce sujet.

orthodontie fonctionnelle Alfortville docteur der laclinique3d




Pourquoi réaliser un traitement orthodontique fonctionnelle pour mon enfant ?


En facilitant une correction précoce du décalage des mâchoires, les appareils fonctionnels offrent de nombreux avantages thérapeutiques, fonctionnels et psychologiques :

  • le principal avantage est la réduction du risque de fracture des incisives supérieures en cas de chute (ce risque de fracture est directement lié à l’importance du décalage entre les mâchoires supérieure et inférieure) ;
  • l’enfant bénéficie, plus jeune, d’un meilleur équilibre fonctionnel (respiration, mastication, phonation) ;
  • une importante part du traitement est réalisée à un âge psychologiquement favorable ; 
  •  l’amélioration précoce du sourire et de l’harmonie du visage répond souvent aux souhaits des enfants et leurs familles.

jeune_garcon_tenant_un_appareil_orthodontique_dans_la_main





L’importance de la coopération pour la réussite du traitement fonctionnelle.


Pourquoi à pathologie égale et avec le même appareillage, 2 patients obtiendront ils des résultats différents dans des temps parfois fort différents?

“Le patient maîtrise la vitesse et la qualité du résultat”.

La collaboration dès le départ:

Lors de la pose de l’appareillage, un mode d’emploi sera remis, qui insistera bien sur les recommandations à suivre dès le départ sous peine de grave déception quant au résultat ou à la vitesse de traitement:

précautions alimentaires et comportementales.

hygiène impeccable.

respect des rendez-vous.

suivi optimal de la rééducation en cas de besoin.

Du choix des priorités vers la participation puis l’engagement:

Passés les premiers jours et une fois l’habitude installée, la majorité des patients et parents constatent que ce n’est effectivement « pas aussi terrible » que ce que bon nombre de patients traités « classiquement » subissent et décrivent.

Lorsqu’on constate des progrès évidents et un inconfort minimal ou inexistant, il est naturel et tentant de souhaiter accélérer. Et pour bon nombre de mouvements, c’est effectivement possible!

Tout commence avec une attitude:

Les patients qui donnent priorité à leur traitement trouvent facilement des rendez-vous qui leur permettent de progresser. Ceux qui demandent systématiquement le mardi à 18h15 ou le samedi après-midi risquent de ne pas progresser aussi vite. Tout est question de priorités. (Les cabinets américains ou anglais fonctionnent de 8 à 17h, il n’est pas anormal d’avoir de temps à autre une absence justifiée, surtout avec très peu de rendez-vous pour chaque traitement).

Vient ensuite la collaboration active:

Lorsque l’évolution du traitement permettra d’envisager le déplacement des dents déjà alignées au sein d’une arcade dentaire ou même en relation entre les deux arcades, l’orthodontiste prescrira des élastiques ou d’autres mécaniques associées dont le patient a la responsabilité; Il doit les mettre de la bonne façon, en quantités suffisantes, et surtout assez longtemps chaque jour.

Des recommandations précises et détaillées seront données par le Dr Der Sarkissian et la coordinatrice de soin de la clinique 3D à Alfortville, et le cas échéant il y aura une marge de manoeuvres entre une collaboration minimale indispensable, et la possibilité d’en faire (nettement) plus.



jeune_garcon_tenant_un_appareil_orthodontique_dans_la_main

Eco-responsable et nouvellement installé à Alfortville (94), au 110 rue Véron, le cabinet d'orthodontie du Der Sarkissian prend en charge tous vos besoins en orthodontie enfants, adolescents et adultes qu'il s'agisse de traitements conventionnels par appareils dentaires ou de traitements invisibles à l'aide de gouttières transparentes.

En savoir plus